30-04-2020 | Latest News , Africa , Health Care in Danger

Somalie : tandis que les cas de Covid-19 se multiplient, les hôpitaux, centres de soins et prisons se préparent à faire face

Tandis que le nombre d’infections au Covid-19 ne cesse d’augmenter en Somalie, les hôpitaux, les centres de soins, les prisons et les communautés se préparent à faire face à ce qui pourrait devenir une vraie crise sanitaire si l’épidémie venait à se généraliser.

Plus de  800 cas de Covid-19 ont été confirmés en Somalie, principalement dans la capitale Mogadiscio et ses environs, depuis que la première infection a été confirmée il y a six semaines. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) redoute que le nombre réel de cas soit considérablement plus élevé et que davantage de personnes tombent malades au cours des prochaines semaines.

« Nous nous inquiétons de l’augmentation du nombre de cas, surtout que nous pensons que nous n’avons malheureusement pas encore atteint le pic de l’épidémie, et que nous risquons de voir de nombreux nouveaux cas se confirmer les semaines à venir », déplore Ana Maria Guzman, qui coordonne les activités santé du CICR en Somalie.

Le système de santé somalien a été ruiné par des décennies de violence et de sous-investissement. On estime que seuls 50 % des personnes vivant en zone urbaine ont accès aux soins de santé. Une proportion qui chute à 15 % à peine dans les zones rurales. Quand elle existe, la capacité de soins intensifs est limitée, et la plupart des hôpitaux ne disposent pas d'une alimentation électrique régulière, sans parler de la pénurie de respirateurs.

« Aujourd’hui, des gens meurent », nous a confié le docteur Mohamed Yusuf, directeur de l’hôpital Madina à Mogadiscio. « On enregistre des décès dans plusieurs régions. Ce sont des locaux qui n’ont pas voyagé. Rendez-vous compte du peu de temps que la maladie a mis à se propager. Le problème auquel nous sommes confrontés c’est que nous ne disposons pas d’équipements en quantité suffisante pour faire face à la situation. Aujourd’hui, à Mogadiscio, il n’existe aucune structure dont on puisse dire qu’elle est prête. »

En Somalie, les hôpitaux et les centres de soins mènent une course contre la montre pour mettre en place des mesures préventives pour lutter contre le Covid-19, comme le contrôle de la température et le lavage des mains à l’entrée des établissements, ou encore le triage des patients afin que les cas suspects soient rapidement placés en isolement. Or, au rythme de 50 nouveaux cas confirmés par jour la semaine dernière, la capacité existante de prise en charge des cas graves sera rapidement dépassée.

Freiner la propagation du Covid-19 en Somalie constitue un énorme défi. Le conflit et les chocs climatiques ont contraint des centaines de milliers de Somaliens à abandonner leur foyer. Nombre d’entre eux vivent dans des camps de personnes déplacées surpeuplés ou entassés dans des installations de fortune implantées en périphérie des zones urbaines. Dans de telles conditions, la distance physique est impossible, et beaucoup n’ont pas de savon ni d’eau pour se laver les mains régulièrement. Autant de facteurs favorables à la propagation du virus.

Si le Covid-19 est une menace pour la santé des Somaliens en général, il représente un risque d’autant plus grand pour les personnes vivant dans les lieux de détention du pays, les camps de déplacés et les zones urbaines à haute densité de population, où l’éloignement physique et le lavage des mains sont difficiles à mettre en pratique.

Le CICR a récemment fourni du savon, d’autres articles d’hygiène et du matériel d’assainissement aux autorités pénitentiaires du pays, pour les aider à prévenir la propagation du Covid-19. Il a aussi formé des détenus de certains établissements aux mesures de prévention pour lutter contre la maladie.

« Ils nous ont appris à bien nous laver les mains pour ne pas risquer de nous contaminer, et j’ai bien retenu la leçon », explique Ali Ahmed, l’un des détenus de la prison centrale de Mogadiscio formé par le CICR. « Maintenant que nous avons reçu le matériel nécessaire, je pourrai expliquer à mes congénères comment l’utiliser. Je leur montrerai comment se laver les mains avant de rentrer dans les cellules. Et, si Dieu le veut, nous serons épargnés et la maladie ne viendra pas jusqu’ici. »

Point sur les opérations du CICR en Somalie :

·         Le CICR a aidé 29 centres de soins de santé primaires de quatre États régionaux (Jubaland, South West, Hirshabelle et Galmudug) à mettre en place des systèmes de triage permettant de dépister les cas suspects de Covid-19. Parallèlement, en coordination avec les autorités sanitaires, le CICR soutient les efforts de recherche des personnes avec lesquelles les patients ont été en contact, par l’intermédiaire de son centre d’appel communautaire. De telles recherches sont actuellement en cours à Banadir, Baidoa, Kismayo, Bardhere et Ceel Wak.

·         Dans les hôpitaux de Baidoa, Madina et Keysaney, le CICR aide à monter des tentes devant servir à isoler et soigner les patients Covid modérément et gravement atteints (à l’exception des 5 % devant être placés sous assistance respiratoire). Il fournit en outre à ces établissements des équipements de protection individuelle et du matériel médical divers.

·         À ce jour, le CICR et le Croissant-Rouge somalien ont organisé près de 20 000 séances de sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène pour se prémunir du Covid-19, touchant plus de 185 000 personnes dans les régions de Banadir, Lower Juba, Gedo, Hiran, Lower Shabelle, Middle Shabelle, and Galgadud. En outre, quelque 140 000 savons ont été distribués dans les communautés.

·         Les équipes du CICR ont fourni 5 000 savons, du matériel pour l’installation de 100 postes de lavage des mains, 36 000 savons pour la lessive et 9 tonnes de poudre à lessive ainsi que d’autres produits de nettoyage à 22 lieux de détention disséminés dans tout le pays. Elles ont également sensibilisé les détenus et les autorités pénitentiaires aux bonnes pratiques pour lutter contre la propagation du Covid-19.

LISTE DES PLANS

Lieu : Mogadiscio, Somalie

Langues : anglais, somali

Durée : 15’09

Format : mp4, h.264

Caméra : Ismail Taxta, Abdikarim Mohamed

Montage : Abdikarim Mohamed

Dates du tournage : 11, 12, 14 et 15 avril

Copyright : CICR -- libre de droits

More Related News