08-05-2013 | Africa , Asia & Pacific , Middle East , Europe & Central Asia , The Americas , Health Care in Danger

Le CICR célèbre 150 ans d'action humanitaire

Le 17 février 2013, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) célèbre le 150e anniversaire de sa fondation. Au siège du CICR à Genève, Peter Maurer, son président, déclare : « Cet anniversaire marque 150 ans de présence dans les zones de conflit, durant lesquels le CICR a prêté assistance à des millions de personnes. »

C’est le 17 février 1863 que le Comité international de secours aux militaires blessés, devenu plus tard le Comité international de la Croix-Rouge, s’est réuni pour la première fois. Ce qui était au départ une idée lancée par un petit groupe de citoyens suisses s’est transformé en une organisation comptant quelque 13 000 collaborateurs, hommes et femmes, de 125 nationalités, travaillant dans 92 pays à travers le monde, souvent dans des conditions difficiles.

De la guerre des tranchées de la Première Guerre mondiale aux conflits du printemps arabe, le CICR a prêté assistance aux victimes des conflits armés, majeurs ou oubliés, de ces 150 dernières années. Il était déjà présent lors des deux guerres mondiales et du conflit gréco-turc (1919-1923), où les délégués du CICR ont apporté une assistance médicale aux prisonniers de guerre, mais aussi pendant la crise en Libye, en 2011, où il a distribué des secours aux travailleurs migrants fuyant les violences à Misrata.

Dans les années 50, le CICR a distribué des articles essentiels et de l’eau durant le conflit de Palestine. Entre 1967 et 1970, il a mené l’une de ses plus grandes opérations de secours durant la guerre civile au Biafra, Nigéria. Dans les années 80, durant la famine qui a ravagé l’Éthiopie, le CICR et la Croix-Rouge éthiopienne ont collaboré pour distribuer, rien qu’en 1985, 100 000 tonnes de vivres et autres articles essentiels.

Plus récemment, l’institution était présente dans les conflits armés qui ont touché des pays tels que l’Angola, l’ex-Yougoslavie, le Népal, le Pérou et Sri Lanka. Aujourd’hui, elle continue de distribuer des secours et de s’attacher à faire respecter le droit de la guerre dans les conflits en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Irak, au Mali, au Soudan, en Somalie et en Syrie.

Peter Maurer souligne que ce 150e anniversaire constitue aussi une occasion de regarder vers l’avenir et de se concentrer sur les nouveaux défis que rencontre l’action humanitaire, notamment l’évolution des guerres, l’utilisation de nouvelles armes télécommandées et le nombre croissant d’acteurs non étatiques participant aux conflits aujourd’hui.

À cette occasion, le CICR publie des photos, des vidéos et des documents rares couvrant près de 150 ans d’action humanitaire sur son site « Video Newsroom » (www.icrcvideonewsroom.org/icrc150). 

Cette sélection de vidéos présente un petit échantillon des nouveaux documents d’archives, qui racontent en images 150 ans de conflits et d’action humanitaire.

Dates clés

  • 24 juin (1859) : bataille de Solferino, qui a inspiré à Henry Dunant son livre « Un souvenir de Solferino », où il décrit sa vision d’un traitement humain pour les soldats blessés au combat.
  • 17 février (1863) : création du Comité international de secours aux militaires blessés, qui deviendra plus tard le Comité international de la Croix-Rouge.
  • 26-29 octobre (1863) : conférence internationale à Genève, qui mènera à la création des Sociétés nationales et à l’adoption de la croix rouge comme emblème protecteur.
  • 22 août (1864) : adoption de la première Convention de Genève, qui vise à protéger les militaires malades et blessés dans les armées en campagne, ouvrant la voie aux quatre Conventions de Genève de 1949.
  • 27 juillet (1929) : le croissant rouge est officiellement reconnu comme emblème protecteur.



Liste de plans

Durée : 3:54
Format : Mpeg2 / 16:9 anamorphique
Son : anglais, international
Réf. CICR : AV057N
Date : 14 février 2013

Copyright : CICR, accès libre

00.00 Première Guerre mondiale : tranchées, tirs de canons, des tanks et des soldats avancent sur le champ de bataille

00.07 Guerre gréco-turque : assistance médicale d’urgence durant un échange de prisonniers (1923)

00.15 Distribution d’eau à des personnes ayant dû quitter leur foyer, Palestine (1950)

00.28 Rapatriement de blessés à la frontière jordano-israélienne (1967)

00.33 Assistance médicale fournie à des enfants sous-alimentés, Biafra, Nigéria (1968)

00.48 Distribution d’articles de première nécessité, Viet Nam (1975)

01.01 Distribution d’articles de première nécessité, Éthiopie (1984)

01.09 Convoi du CICR sur des routes de montagne très boueuses, Tadjikistan (1996)

01.18 Voiture du CICR passant devant une carcasse de tank, Tadjikistan (1996)

01.25 Chirurgie de guerre sur le terrain, Darfour (2005)

01.31 Des délégués du CICR visitent des détenus, entretien sans témoin avec un détenu, rédaction d’un message familial, Népal (2006)

01.45 Des milliers de migrants tentent de rentrer chez eux à la frontière égypto-libyenne, Sallum, Égypte (2011)

01.59 Distribution d’articles essentiels à des réfugiés soudanais, Soudan du Sud (2012)

02.12 Soins à l’hôpital de Malakal, Soudan du Sud (2012)

02.23 Retrouvailles familiales émouvantes devant une voiture du CICR, Pérou (2004)

02.39 La bataille de Solferino, tableau de Carlo Bossoli

02.42 Henry Dunant (1863), fondateur du CICR, premier Prix Nobel de la paix

02.45 Les membres fondateurs du CICR (1863)

02.48 M. Peter Maurer, président du CICR (gros plan) :
« Cet anniversaire marque 150 ans de présence dans les zones de conflit, durant lesquels le CICR a prêté assistance à des millions de personnes. »

03.00 M. Peter Maurer, président du CICR (plan moyen) :
« Les conflits évoluent et leur nature est en perpétuelle mutation. On voit apparaître de nouvelles armes et de nouveaux types d’acteurs, notamment un nombre croissant d’acteurs non étatiques, mais le problème consiste aussi à trouver sa place dans la vaste communauté humanitaire d’aujourd’hui et à définir comment le CICR se positionne par rapport aux autres acteurs humanitaires, à commencer par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et par rapport aux acteurs non étatiques, dans les divers environnements stratégiques où il travaille. En tant qu’acteurs humanitaires, nous rencontrons une vaste gamme de défis, et cet anniversaire constitue vraiment une bonne occasion de réfléchir à la meilleure façon d’y répondre. »

03.54 Fin

More Related News